Distributions boites aux lettres Marseille

Nous avons réalisé pour le compte d’un promoteur, sur Marseille une distribution en boites aux lettres de flyers pour un programme immobilier dans le quartier très résidentiel de l’avenue de Fernandel aux trois Lucs dans le 12e arrondissement. La distribution c’est déroulée sur trois jours. La mission est assurée par un chef d’équipe qui a eu pour mission de:

1 – recupérer les équipes de distributeur à la Valentine, Marseille 11e

2 – Mener les personnes sur les quartiers prévus en distributions et les y déposer

3 – Leurs indiquer les rues à réaliser en boites aux lettres. La règle c’est de déposer en boites aux lettres individuellement les tracts(interdiction de faire des dépôts). Les distributeurs sont équipés de badge VIGIK afin d’accéder aux résidences qui en sont équipées, sinon, ils devront sonner jusqu’à se faire ouvrir.

4 – Réapprovisionner les équipes lorsqu’elle est en manque de documents. Ceci permet bien évidemment un meilleur contrôle des quantités passées et cela permet aussi, d’alléger les distributeurs quant au poids des documents à transporter.

5 – contrôle de la qualité du travail sur le terrain. Le chef d’équipe vérifie que les rue prévues dans la distribution sont bien réalisées.

6 – il prends tout au long de la mission, des photos des distributeurs en train de travailler.

7 – fin de mission, établissement d’un rapport pour le client, et le chef d’équipe ramène les distributeurs au point de rencontre du matin.

Epilogue

IL est évident que si j’insiste sur la logisitique dans cette article, c’est qu’elle représente la colonne vertébrale de la mission de prestation de distribution en boites aux lettres.

Sans contrôle ni management sur le terrain des distributeurs par un responsable, ce type de mission est voué à l’échec. Selon « l’Adage », La confiance n’exclut pas le contrôle ». Mais l’explication va plus loin que cela, il est bien évident, que si les distributeurs n’ont pas à se préoccuper du déplacement sur le terrain et tous les problèmes qui peuvent en découler(perte de temps lié à la recherche d’une place, retour à vide pour récupérer sa voiture, fatigues supplémentaire induite pour des pas inutiles, déplacement de sa voiture lors de sa progression sur le terrain), ce temps peut-être réinjecté dans du travail effectif. Donc en définitive, avec un chef d’équipe, les distributeurs vont gagner du temps, car c’est le chef d’équipe qui assurera le transport, le réapprovisionnement et la progression sur le terrain des distributeurs.

On a constaté aussi, que les missions sont d’autant mieux réalisées, que les agents sont dans de bonne conditions de travail. On a vu, précédemment que la logistique améliore déjà leurs conditions de travail. Mais ce n’est pas tout, il faut comprendre, que les propectus ne se mettent pas en boites aux lettres par l’opération « du Sainte Esprit ».

Il faut du temps, et en moyenne, un distributeur en bonne condition physique, mettra entre 1200 et 1500 ex en 7 heures de temps effectif de travail. Et le temps de travail pour un distributeur, c’est de la marche, qu’il vente ou qu’il pleuve. C’est pour cela que tout nos distributeurs auront des poses repas entre 1h30 et 2h00 sur 7h de travail effectif, afin qu’ils puissent se reposer.

La qualité de ce type de mission, dépends fortement aussi du recrutement. tous nos agent sont recrutés de manières sélectives, Etudiants ou jeunes retraités.

Voila en conclusion se que je pouvait dire de la distribution de prospectus sur un cas concret.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *